Bien écrire : j’ai retrouvé un trésor !

FrançaisLe week-end dernier, je terminais de faire le tri dans mes livres (oui, vous savez, ces supports en papier…), qui dormaient encore dans un dernier carton, après mon déménagement.
C’est ainsi que je mis le nez sur ce que je considère maintenant comme un véritable trésor…

Il s’agit d’un bouquin de poche intitulé « Guide de Langue française », commis par un certain René Georgin et publié en 1969 (édition de 1952 augmentée).

Pour un concepteur-rédacteur qui passe son temps à écrire dans sa langue natale (en l’occurrence, le français), une langue à la grammaire pour le moins complexe, le fait de trouver un document à la fois simple, complet et compréhensible, c’est comme tomber sur une pépite !

Au dos de ce petit livre qui sent bon le vieux, un texte résume très bien le trésor, dorénavant placé en tête de gondole dans ma bibliothèque professionnelle :
« Clair, vivant, pratique, (ce guide) est indispensable au grand public comme aux étudiants et aux professeurs. Ce livre permet de résoudre facilement tous les problèmes de langue que l’on rencontre chaque jour, du plus simple au plus compliqué. »

Je confirme que je n’ai pas été déçue. À côté, le Bescherelle ressemble à des mathématiques !
Mais alors, je pose la question : pourquoi diable l’Éducation nationale et les éditeurs actuels ne reprennent-ils pas tout simplement ces publications, au lieu de se lancer dans de nouvelles productions aux explications souvent aussi obscures que les propos de Chewbacca dont la langue est le wookie ? D’autant que les règles de grammaire ont très peu évolué.

Ce qui semble avoir évolué est donc davantage la manière de les transmettre : les derniers ouvrages sur le sujet demandent en effet souvent de s’armer d’un autre dictionnaire…
Avec ce petit bouquin d’un grand expert (paix à son âme), les enfants n’auraient plus besoin de s’arracher les cheveux.

Bien sûr, l’ouvrage est rédigé comme un livre, de manière linéaire et il n’y a pas d’images ; bien sûr, vous ne trouverez rien concernant le SEO dans ces pages.
Mais si l’on souhaite écrire, que ce soit pour le Web ou le print, la moindre des choses est de bien connaître sa langue à la base. Or, ce trésor retrouvé est déconcertant de facilité et de limpidité dans ses explications ! L’information est rapide à trouver grâce à un sommaire et à un index alphabétique en fin d’ouvrage. Pour chaque problématique, les paragraphes sont courts et écrits de manière extrêmement simple.

Conclusion : ce n’est pas parce que c’est ancien que c’est obsolète et moins bien.

Dédicace : aujourd’hui, j’ai donc envie de sortir des oubliettes et de saluer M. Georgin, grammairien de haut niveau et néanmoins directeur de l’enseignement secondaire. Les ministres étaient cultivés et s’exprimaient très bien à l’époque… Comme tous ces gens passionnés, dont Alain Rey par exemple, qui vous transmettraient (presque) leur amour pour la grammaire.

Pour information : apparemment, ce petit livre de poche est encore trouvable à moins de 3 € sur des plateformes comme e-bay, priceminister ou encore livreenpoche. Alors n’hésitez pas !

+Anne Ropion

Advertisements

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s