J’ai testé les « collections » sur Google+

nouveau-logo-google-plus-rond-petitLe service de photos Picasa va fermer le 1er mai 2016 et tous les contenus se trouveront sur Google Photos, service apparu l’été dernier à la suite de la disparition de Google+ Photos… Le réseau social Google+ n’en finit pas de se chercher et de jouer avec des fonctionnalités.

J’ai finalement pris le temps de tester les « Collections », outil thématique dont on peut se demander ce qu’il a de différent avec les « Communautés ».

J’avais déjà raconté mes premiers pas sur Google+ il y a deux ans, alors que le réseau – qui arbore un nouveau design depuis novembre dernier – tâtonnait encore sur son positionnement, et semblait avoir du mal à attirer les francophones depuis son lancement en 2011.

Quand j’y ai débarqué, j’ai découvert le service Communautés, plutôt sympa, même si, comme pour tout, c’est évidemment chronophage à suivre et à gérer. En mai 2015, un nouveau service s’est mis en place qui a immédiatement fait penser à Pinterest.

Tout ce que vous postez sur votre compte Google+ peut être rassemblé par thème dans vos collections créées à cet effet. Il suffit de le signaler au moment de publier (on peut modifier ensuite aussi). Paramètre non négligeable : on peut créer une Collection publique ou privée ; mais là, attention, ce choix de départ n’est plus modifiable par la suite, à moins de supprimer la collection et de tout recommencer…

L’idée est bonne pour quelqu’un dont vous êtes dans les cercles (qui vous suit), et qui n’est pas forcément attiré par tous les sujets de votre flux. En fait, vous pouvez multiplier les rubriques comme sur un blog, sauf que ça s’appelle « collections » à la place de « catégories ».

C’est pratique et clair. Bref c’est sympathique, et moi qui suis habituellement difficile, et qui ne me suis jamais faite à Pinterest, j’apprécie de plus en plus cette fonctionnalité de Google+ basée sur les centres d’intérêt. J’ai l’impression que cela fait des petits chaque jour. Au détriment des « Communautés » (le pendant des « groupes » sur Facebook).

Différences entre Communautés et Collections ?

Collection1La principale différence est que dans les communautés, tous les membres peuvent publier, alors que dans une collection, vous seul gérez la page et le flux, en choisissant le contenu.

Une « Collection » est plus intime. Elle a été créée au départ pour rassembler vos posts par sujet. Donc a priori, pas grand-chose à voir avec une Communauté ou le maître-mot est échange.

Comme sur les autres réseaux sociaux, une Collection peut être publique, privée mais visible par vos cercles, ou totalement privée. Mais contrairement à Facebook, ce choix ne peut être modifiable !

Évidemment, Pinterest a de l’avance, notamment dans le fait, agréable, de pouvoir avoir une vue d’ensemble de toutes ses vignettes, correspondant à un article, visibles au choix de vous seul, de vos membres ou de tout le monde. Cela peut s’avérer plus pratique que des signets par exemple lorsque vous travaillez sur un projet. Alors que la présentation d’une « collection » ressemble au flux de votre profil Google+.

Google a certes suffisamment affaire avec son service photos actuellement en phase d’actualisation, néanmoins, la firme devrait penser à améliorer les fonctionnalités de ses Collections, pour se rapprocher de celles qu’offre Pinterest. Si, du moins, elle veut vraiment séduire ses utilisateurs…

Collection2J’aime beaucoup les Collections de Google+, même si elles pourraient offrir davantage de paramètres concernant le design. Mais ce que je trouve dommage est qu’un contenu que vous placez directement dans une de vos Collections, se retrouve systématiquement dans le flux principal de vos posts sur votre profil Google+. Et ce quel que soit le mode (public ou privé) de votre Collection. C’est gênant. On aimerait, enfin, j’aimerais moins d’interactivité. Du coup, pour le moment, je suis obligée de passer à l’action en utilisant le paramètre « masquer » (= 2 clics). Ou alors j’ai raté un épisode et je veux bien que quelqu’un m’explique.

Pour conclure sur ce test des Collections de Google+, ce n’est pas mal, mais il y a encore des efforts à faire pour me convaincre !

Découvrir les collection dans Google+
Comment s’en servir

L’idée de classer les infos par thème est depuis fort longtemps utile. Mais quel que soit le sujet du « groupe », de la « communauté », du « tableau » ou de la « collection », la question du temps reste la même, le temps de tout lire et/ou de tout gérer. Sur tous les réseaux, la limite de l’infobésité – même en la classant intelligemment et même si certains articles sont qualitatifs –, est bel et bien la chronophagie.

L’astuce est de suivre ou de créer soi-même, des niches de sujets très précis, pointus, en offrant des infos top niveau, dignes d’intérêt qu’on ne va pas forcément retrouver ailleurs. Bref, une démarche où placer la barre plus haut permettrait peut-être de perdre moins de temps…

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s